Actualités

L’institut Mines-Télécom et son institut Carnot Télécom & Société numérique lauréats de l’AAP « maturation-prématuration »

18 janvier 2023 • Big Data & IA - Cybersécurité - Industrie du futur - Mobilité intelligente - Réseaux & IoT - Santé numérique - Smart City

Lundi 9 janvier, Sylvie Retailleau, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a dévoilé la liste des 17 lauréats de l’appel à projets « prématuration-maturation » du nouveau plan d’investissement France 2030, parmi lesquels l’Institut Mines-Télécom (IMT) et son institut Carnot Télécom & Société numérique (Carnot TSN).

Augmenter l’impact sur l’emploi et notre économie, augmenter le flux d’inventions, multiplier les sorties tant sous la forme de transfert que de création de start-up, tels sont les objectifs de cet appel à projets lancé par le Gouvernement en décembre 2021.

S’inscrivant dans la stratégie nationale d’accélération 5G & réseaux télécom du futur, cet appel à projets adresse un segment critique du cycle de l’innovation visant à lever des verrous d’ordre technico-économique ou organisationnel et à faire levier sur la diffusion de nouvelles solutions issues de la recherche publique.

Ainsi 275 M€ vont être alloués à 17 consortia pour financer les phases de prématuration et de maturation des résultats issus des stratégies nationales d’accélération de France 2030.

Dans la continuité de ses résultats dans les appels à projets (AAP) précédents de cette stratégie nationale d’accélération, l’Institut Mines-Télécom et son institut Carnot Télécom & Société numérique, sont lauréats de cet AAP, ce qui leur permettra de massifier leur activité de transfert de projets de recherche vers le monde industriel par l’intermédiaire de brevet(s).

Fort de ses nombreux laboratoires de recherche en télécom et numérique réunis au sein de son institut Carnot TSN, l’IMT est fortement impliqué dans nombre de collaborations recherche-industrie. L’une d’elles, FRAMExG (French program of IP Massification for Europe in XG), est l’un des consortia lauréats de cet AAP.

Le projet FRAMExG, en partenariat avec EURECOM (filiale de l’IMT et membre du Carnot TSN), une majeure partie des SATT françaises et l’INRIA notamment, est piloté par l’Institut Mines-Télécom et son institut Carnot Télécom & Société numérique, ainsi que la SATT Ouest Valorisation. FRAMExG vise à mobiliser une équipe de France académique de la 5xG ayant pour objectif de faire maturer des technologies 5G-6G de rupture et d’accélérer leur transfert dans le monde socio-économique et industriel.

L’Institut Mines-Télécom et son institut Carnot Télécom & Société numérique, forts de leur leadership en 5G et 6G (projet Beyond 5G du PIA4, PEPR 5G) et de leur expérience en transfert technologique, seront chefs de file du volet prématuration et la SATT Ouest Valorisation du volet maturation.

Le programme de prématuration et maturation FRAMExG a pour ambition de redonner à la France une place prépondérante dans les futurs réseaux de télécommunication 5G, 6G et au-delà en contribuant à une souveraineté européenne. Pour cela, il met en place un dispositif de massification de brevets avec pour sortie, un transfert vers des industriels players 5G et 6G (GE/ETI/PME/Startup), ou un pooling avec les portefeuilles des industriels acteurs des comités de normalisation 5G, 6G et plus. Sont attendus plusieurs centaines de brevets en transfert et/ou avec un objectif de standardisation.

Constitué de la majorité des laboratoires de recherche, des offices de transfert technologique et des instituts de recherche technologique compétents du territoire national, FRAMExG est soutenu par des industriels français et européens majeurs. Le projet propose une approche de rupture dans les pratiques de valorisation de la recherche et de transfert technologique : un dispositif de fabrique à brevets (patent factory), développé depuis de nombreuses années par l’IMT au sein de son Carnot TSN, permet de générer efficacement une masse critique de brevets, qui peuvent être alors transférés directement chez des industriels et/ou être portés en comités de standardisation internationaux, dans lesquels se jouent d’importants enjeux de compétition internationale et de souveraineté télécom, tous deux cruciaux à l’heure actuelle.

Pour plus d’informations sur le projet FRAMExG, retrouvez plus d’informations dans le dernier Rapport d’Activité du Carnot TSN, à la page 9.

Dernières actualités

, , , , ,

[PODCAST] Le cloud, un enjeu de souveraineté en Europe

Du stockage des photos de vacances aux logiciels de travail en ligne, le cloud est un pilier de notre vie numérique. Derrière les services de l’informatique en nuage se cachent des géants de l’industrie, qui imposent leur propre vision du cloud, et plus généralement du numérique.
, , , ,

Grand Prix IMT-Académie des sciences 2022 : les lauréats sont…

Le 22 novembre prochain, au sein de la Coupole de l’Institut de France, sera remis le Grand Prix IMT-Académie des sciences 2022, qui récompense depuis cinq ans des chercheurs pour leurs travaux scientifiques de premier plan.
, , , ,

Cryptomonnaie : Débloquons les chaînes

Les cryptomonnaies comme le Bitcoin sont basées sur le système de la blockchain qui permet de décentraliser les informations entre les serveurs et les différents participants. Si cette technologie numérique permet de garantir la sécurité et l’intégrité des transactions, cela nécessite des modèles algorithmiques lourds et associés à une dépense d’énergie élevée.

Besoin d’informations ?